Search

Loading...

08 May 2015

BOOK: "La république apaisée. Aristide Briand et les leçons politiques de la laïcité (1902-1919)" by Christophe Bellon (Paris, March 2015)


Christophe Bellon

La république apaisée. Aristide Briand et les leçons politiques de la laïcité (1902-1919)

Vol. 1. Comprendre et agir - Vol. 2. Gouverner et choisir

Prix de thèse 2010 de l’Assemblée nationale
all information here

Paris, Editions du Cerf,  mars 2015, vol. 1: 408 p., ISBN:978-2-204-10064-9, 29€ / vol. 2: 492 p., ISBN:978-2-204-10444-9, 29€

À l’approche des fêtes de Noël 1905, après plusieurs décennies de débats passionnés, les républicains touchent au but. Le 9 décembre, le président de la République Émile Loubet promulgue la loi de séparation des Églises et de l’État.
C’est l’amorce d’une pacification entre deux France qui s’opposent violemment – la catholique et la républicaine: une véritable révolution, pour un pays en perpétuelle guerre religieuse. Sans pour autant marquer la fin d’un si vif conflit, la loi de 1905, production législative hors du commun, traduit un apaisement «institutionnel».
Au centre du dispositif, un homme, le rapporteur de la loi: Aristide Briand. Socialiste et réformiste, organisateur du mouvement jaurésien, il a mis la question laïque au coeur des débats du Parti, avant de la porter au Parlement, au cours de longues séances exaltantes, en commission et en séance publique. À partir de 1906, il la déclinera au gouvernement, comme ministre des Cultes.
Il tentera de la représenter, à son départ du mouvement socialiste, dans des majorités de «juste milieu», puis dans une force politique médiane. Chef du gouvernement, il parviendra à pacifier progressivement la vie politique, économique et sociale, lui assurant une forme de modération encore bien présente à la veille de la crise économique de 1929. Entre-temps, il faudra en passer par la gouvernance de guerre où l’Union sacrée, vaste rassemblement, s’enracine pour quelques années.
À chaque étape de son «chemin centriste», Aristide Briand l’indépendant aura su tirer les leçons politiques de la laïcité et promouvoir une République apaisée.

Author
Christophe Bellon est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université catholique de Lille. Vice-doyen de faculté, il est l’auteur de nombreux travaux sur l’histoire politique et parlementaire du religieux. Il est membre correspondant du Centre d’histoire de Sciences Po Paris.

Contact

Marion Scheffels – 01 80 05 36 41 –marion.scheffels@editionsducerf.fr



No comments: