Search

15 October 2021

DATABASE: Genovefa (Bibliothèque numérique de la bibliothèque Sainte-Geneviève)


(image source: Genovefa)

One of the most iconic libraries in the Parisian Quartier Latin, the Bibliothèque Sainte-Geneviève, has developed an open access-database. "GENOVEFA" is accessible here.

Short description:

La bibliothèque Sainte-Geneviève propose une bibliothèque numérique remarquable, forte de plus de 6 500 documents de tous types : plusieurs centaines de manuscrits rares, plus de 4 000 imprimés et de très nombreuses pièces iconographiques (cartes, portraits gravés, etc.). Ces collections s’enrichissent chaque année de plusieurs centaines de documents. Fidèle à sa mission de mise à disposition et de valorisation de ses collections, la bibliothèque Sainte-Geneviève mène une politique de numérisation volontariste de son patrimoine exceptionnel. Les documents sont choisis pour leur rareté, leur importance dans l’histoire et leur intérêt pour la recherche. Les fonds numérisés peuvent être explorés directement par le moteur de recherche, par le biais des index (auteurs, sujets et langues) ou par les corpus thématiques. Des éditions numériques et des expositions virtuelles complètent cette bibliothèque régulièrement enrichie.

Read more on the initiative here.

BOOK: Daniele EDIGATI & Alessandro TIRA (Eds.), Le minoranze religiose nel diritto italiano ed europeo. Esperienze del passato e problematiche contemporanee (Torino: Giacchipelli, 2021). ISBN 9788892140424, pp. 288, € 35,00

(Source: Giappichelli)

ABOUT THE BOOK

Quali sono, oggi, gli strumenti di diritto interno e sovranazionale di cui gli ordinamenti democratici dispongono per tutelare e disciplinare le minoranze religiose? E come si possono adattare, tali strumenti, al mutare delle società in cui operano? L’esigenza di riflettere su questi temi è acuita da un pluralismo religioso che, sempre più spesso, si traduce nel venire a contatto non solo di religioni, ma anche di culture e modelli sociali diversi. Affinché la ricerca di soluzioni non si riduca a un esercizio di critica normativa, è parso essenziale sottolineare anche lo spessore storico della problematica, dedicando specifiche indagini alle modalità con cui, in epoche diverse, è stata affrontata la questione delle minoranze religiose. I contributi sono di Francesco Alicino, Antonio Banfi, Orazio Condorelli, Daniele Edigati, Daniele Ferrari, Silvio Ferrari, Roberta Medda-Windischer, Francesca Oliosi, Alessandro Tira, Marcello Toscano, Andrea Zanotti.

The table of contents is available in PDF format here.

More information is available with the publisher.

CONFERENCE: Il Digesto e il Codice di Giustiniano e la loro tradizione manoscritta. I mss. 688 e 941 della Biblioteca Universitaria di Padova - Università di Padova 22-23 ottobre (also on Zoom)

(Source: Unipd)

Convegno | Il Digesto e il Codice di Giustiniano e la loro tradizione manoscritta

Nei giorni 22-23 ottobre 2021 presso l'Aula Nievo, Palazzo del Bo e in contemporanea su Zoom Meeting (link: https://unipd.zoom.us/s/83361609407) si svolgerà il Convegno "Il Digesto e il Codice di Giustiniano e la loro tradizione manoscritta. I mss. 688 e 941 della Biblioteca Universitaria di Padova".


More information and PDF version of the programme are available here.

14 October 2021

BOOK: Jesús BOGARÍN DIAZ, Formación léxica y conceptualización jurídica: el vocablo «excepción» [Historia del Derecho, 100] (Madrid: Universidad Carlos III de Madrid/Figuerola Institute of Social Science History, 2021, 193 p. ISBN 978-84-1377-680-4, OPEN ACCESS

(image source: DOABooks)

Book presentation:

In this paper, the author carries out a study of Jurilinguistics with a mutual approach towards Linguistics and Law. The topic is the Spanish word excepción, whose lexical formation is studied from its Indo-European root and whose semantic delimitation is specified in detail in Latin. Paradoxically, it is not a term that legislation or legal science took from everyday language to give it a technical meaning, but rather a term that was borrowed from forensic language and then entered everyday language through metaphorical usage. The author then shows how the Latin word exceptio, not inherited by Romance languages, was recovered by them from the 12th century. It was then used precisely as a legal technical term, not only in the original procedural sense, but with new legal meanings. Addtionally, exceptio entered common use in Romance languages with more success than it did in Latin. In order to show these changes, the author analyses the content of the successive editions of the Dictionary of the Royal Spanish Academy and the recent Pan-Hispanic Dictionary of Legal Spanish.

Read more here

 

BOOK PRESENTATION: "La giurisdizione erariale dei tribunali civili della Camera apostolica (1816-1831)" presentazione dell'opera - Archivio di Stato di Roma 21 ottobre 2021

13 October 2021

BOOK: Ana María SERNA, Dolo y Malicia. Regulación del lenguaje, criminalización del periodismo y libertad de expresión en México, 1901-1931 [Historia del Derecho en América Latina] (Valencia: Tirant lo Blanch, 2021), 386 p., ISBN 9788413552569

 
(image source: Tirant lo Blanch)

Book abstract:

Durante décadas, una aparente contradicción jurídica facilitó la censura de la libre expresión de las ideas y opiniones por medio de la prensa escrita. Los artículos 6º y 7º de la Constitución garantizaban la libertad de expresión e imprenta, siempre y cuando no se atentara contra la vida privada de las personas. Al mismo tiempo, el Código Penal consideraba que ciertas expresiones podían calificarse como delitos contra el honor: la injuria, la calumnia y la difamación. Cada vez que un periodista fue acusado de tales delitos, que supuestamente rebasaban la libertad que le era conferida por la ley, se generó un significativo debate jurídico entre abogados, jueces, ministros de la Suprema Corte y los propios acusados. En este espacio discursivo operó un doble ejercicio hermenéutico que interpretó tanto los textos periodísticos como la ley para determinar qué escritos calificaban como delitos y habían de ser castigados con multas, prisión, la clausura de talleres e imprentas y el retiro de la publicación. Las conclusiones de estos acalorados debates jurídico-hermenéuticos que se registran en este libro, marcaron el devenir de la esfera pública mexicana y el trabajo cotidiano de muchos periodistas.

 On the author:

ANA MARÍA SERNA es Doctora en Historia de América Latina por la Universidad de Chicago y profesora-investigadora del Instituto Mora. Es especialista en historia social y en temas relacionados con la revolución mexicana. Ha realizado investigaciones acerca de la migración española a México en 1939, las relaciones entre mexicanos y extranjeros en la industria petrolera, y en los últimos años se ha enfocado en la historia del periodismo en México. 

 (read more here)

BOOK REVIEW: Guillaume CALAFAT on Tamar HERZOG, A Short History of European Law: The Last Two and a Half Millenia (Cambridge: CUP, 2018) (Annales. Histoire, Sciences Sociales, LXXV (2021), n° 3-4), 837-841

 

(image source: Cambridge Core)

First paragraph:

Une brève histoire de 2 500 ans. C’est à cette ambitieuse synthèse que s’attelle Tamar Herzog dans un livre incisif et accessible qui retrace l’histoire du droit européen depuis la Rome antique jusqu’aux traités contemporains de l’Union européenne. Forte de plus d’une vingtaine d’années de recherche et d’enseignement dans des facultés de droit et d’histoire en Europe et aux États-Unis, T. Herzog n’entend pas seulement brosser un panorama introductif à l’attention d’un vaste lectorat, mais réfléchir plus globalement aux développements et aux discontinuités du droit dans le temps long.

Read more on Cambridge Core (DOI  10.1017/ahss.2021.25)

12 October 2021

SURVEY: Rechtsforschungskulturen vergleichend erforschen: eine Umfrage (MPILHLT, Christian Boulanger)

 

(images source: barblog (hypotheses))

First paragraph:

Die Debatte um den Stand und die Zukunft der Rechtssoziologie und interdisziplinären Rechtsforschung, an der auch wir auf diesem Blog aktiv teilnehmen (z.B. hier und hier) ist erstens auf die deutschsprachige, vor allem aber: deutsche Situation konzentriert, die sich durch eine hegemoniale Stellung der Rechtsdogmatik auszeichnet und in der andere Zugänge zur Rechtsforschung fragmentiert und institutionell marginalisiert geblieben sind. Wenn mit anderen Ländern verglichen wird, steht das Beispiel USA im Vordergrund, wo etwa die Law and Society Association eine Zahl an etablierten (und etatierten) Mitgliedern sowie einen forschungspolitischen Einfluss hat, von dem man hier selbst auf europäischer Ebene nur träumen kann. Ein Vergleich mit anderen, etwa benachbarten Ländern wie Polen, Frankreich oder die Niederlande wird nur selten unternommen, ebenso wenig werfen wir einen Blick über die Nordsee nach Großbritannien. Auf der anderen Seite erfolgt die Diskussion meist auf der Grundlage anekdotischer Evidenz. Weil interdisziplinäre Rechtsforschung meist auf der Grundlage kurzfristiger (Drittmittel-)Projekte stattfindet und sich dementsprechend auch keine oder nur schwache dauerhafte professionelle Strukturen ausbilden können, fehlen auch die Daten, die immer Nebenprodukt solcher institutionellen Verfestigungen sind.

Read more on hypotheses.

11 October 2021

BOOK: Holger FLEISCHER & Sebastian MOCK (Eds.), Große Gesellschaftsverträge aus Geschichte und Gegenwart (Berlin: De Gruyter, 2021). ISBN 9783110738483, 189.95 EUR

 

(Source: De Gruyter)

We learned of a new edited collection on major articles of association and company charters in history.

ABOUT THE BOOK

For this first time, this volume analyzes major articles of association and company charters past and present and discusses them in accompanying essays. Twenty-seven contributions gauge the world of articles of association, from the Medici to the Dutch East India Company to Google; from the Fugger family to Siemens, the Auto Union, the ADAC and FIFA; and from IG Farben to the Alfried Krupp von Bohlen und Halbach Foundation.

  • Grundlagenwerk zur Entwicklung des Gesellschaftsrechts
  • Erschließung bisher unbekannter Gesellschaftsverträge und Satzungen
  • einmalige Inspirationsquelle für Forschung und Gestaltungspraxis
  • Brückenschlag zur Unternehmensgeschichte

ABOUT THE EDITORS

Holger Fleischer, Max-Planck-Institut Hamburg, Germany; Sebastian Mock, Vienna University of Economics and Business, Austria.

The table of contents can be found here

BOOK: Michael REYNOLDS, Instruments of Peacemaking 1870-1914 (London: Bloomsbury, 2021), 360 p. ISBN 9781509938308, 72 GBP

 

(image source: Bloomsbury)

Book abstract:
This book focuses on Anglo-American disputes arising out of the civil war in the United States and British interests in the American continent: the Geneva Arbitration, the Venezuela-Guiana Arbitration and the Bhering Sea Arbitration. It draws on those cases as model proceedings which laid the foundations and inspiration for a promotion of international law through the Hague Conferences and by the work of English and American jurists. It considers the encouragement these cases gave to the promotion of public international law and how that contributed to the resolution of inter-state disputes.

On the author:

Michael Reynolds is Visiting Senior Research Fellow in the Department of International History at the London School of Economics and Political Science, UK. 

(more information with the publisher

BOOK : Yves JUNOT (dir), Confisquer, restituer, redistribuer Punition et réconciliation matérielles dans les territoires des Hasbourg et en France (XVIe et XVIIe siècles), (Presses Universitaires de Valenciennes, Valenciennes, 2021), ISBN : 978-2-3642-4071-1, pp.230, 23€

 


A propos de l'ouvrage : 


La question des confiscations, comme transfert à la puissance publique des biens d'un personne condamnée par la justice ou ciblée par une mesure de police ou de guerre, interroge le rôle de l'Etat dans l'exercice de la punition à grande échelle. Les spoliations de masse ayant frappé des populations à l'occasion d'épurations, d'éliminations ou d'exils forcés, ont ouvert des débats sur la légitimation de l'action politique et sur le devenir des biens confisqués, entre une voie de restitution à leurs propriétaires d'origine et celle d'une redistribution à d'autres.

Confisquer, restituer, redistribuer met en exergue l'exercice de la punition et son difficile pendant de la réconciliation eu sein des grandes monarchies européennes des XVIe et XVIIe siècles. Les modèles de l'action monarchique en Espagne et en France font ressortir la primauté de la figure toute puissante du roi de justice et son usage de la "clémence" après l'écrasement des révoltes. Mais la construction d'une monarchie catholique par le roi d'Espagne amène à un raidissement des politiques contre les minorités confessionnelles de ses Etats, notamment dans les anciens Pays-Bas où la répression sévère devient le ferment d'un rejet d'une politique jugée tyrannique. Enfin, l'instrumentalisation des problèmes de confiscation et de restitution au nom de la défense du catholicisme et des intérêts stratégiques de la monarchie hispanique hors de ses frontières, fait entrer la diplomatie et le droit international dans leur règlement. Confiscations, restitutions ou redistributions posent au prince la question de l'art de bien gouverner pour discipliner la société. Elles mettent en miroir les avoirs et les pratiques des administrations monarchiques, les confrontent aussi à leurs limites et à leurs carences. Et elles participent au dialogue entre les différentes échelles de pouvoirs comme avec les populations.


Les contributeurs sont : Juan Francisco PARDO MOLERO, Olivia CARPI, Carole PAYEN, Gustaaf JANSSENS, Bram De RIDDER, Etienne BOURDEU


A propos des directeurs de l'ouvrage : 



Yves Junot est maître de conférences en histoire moderne à l’Université Polytechnique Hauts-de-France. Il a soutenu en 2002 la thèse suivante : "La société valenciennoise de Charles Quint aux archiducs (début du XVIe siècle-années 1620) : bourgeoisie et dynamique sociale dans une "bonne ville" marchande des Pays-Bas méridionaux".

Violet Soen est professeure d’histoire moderne à la KU Leuven. 


Table des matières : 


Yves Junot et Violet Soen : "Entre justice punitive et persécution : perspectives globales et diachroniques autour des confiscations"


1re partie : Les modèles de l'action monarchies en Espagne et en France


Chapitre I


Juan Francisco Pardo Molero : "La "justice d'Almudévar": confisquer, punir et pardonner: les comuneros et agermanats (Espagne, 1521-1528)"


Chapitre II


Olivia Carpi : "L'exception comme instrument de pacification: le roi et la privation des privilèges urbains au temps de la Ligue (France, 1589-1596)"


2e partie : Les confiscations entre punition et pacification des Pays-Bas espagnols


Chapitre III


Yves Junot et Violet Soen : "User ou abuser des confiscations: les voies tortueuses de la punition, du pardon et de la récompense par les Habsbourg d'Espagne durant la Révolte (Pays-Bas espagnols, 1566-1609)"


Chapitre IV


Carole Payen : " Entre systématisation et ménagement : la procédure de confiscation des biens sous le Conseil des Troubles à partir du cas d'Enghien (Hainaut, 1566-1576)"


Chapitre V


Gustaaf Janssens : "L'emploi des biens confisqués par le Consiel des Troubles : un moyen pour le roi Philippe II de restaurer la fidélité de se loyaux sujets (Pays-Bas espagnols, 1569-1573)"


3e partie: L'économie des confiscations entre enjeux frontaliers et diplomatie


Chapitre VI


Bram de Ridder : "La restitution des biens confisqués : diplomatie, justice ordinaire, arbitrage et grâce de la Trêve de Douze Ans à l'après-Guerre de Quatre-Vingts Ans (Pays-Bas espagnols et Provinces-Unies, 1609-1656)"


Chapitre VII


Etienne Bourdeu : "Confisquer aux protestants et restituer aux catholiques ? La monarchie espagnole face aux confiscations dans l'espace germanique (Saint-Empire, XVe-XVIIe siècles)"


Conclusions


Yves Junot et Violet Soen : "Confisquer, restituer et redistribuer pour bien gouverner ?"






08 October 2021

BOOK : Oscar FERREIRA (dir), Krausisme juridique et politique en Europe, ( Classiques Garnier, Paris, 2021), ISBN: 978-2-406-12070-4, pp.421, 39€

(Source : Classiques Garnier)
 


A propos de l'ouvrage : 


Courant de pensée juridique et politique majeur en Espagne, au Portugal et en Belgique, le krausisme, inspiré par le philosophe du droit Karl Krause, a parcouru le monde aux xixe et xxe siècles. Le livre s’intéresse à sa réception en Europe, France comprise, comblant ainsi un vide historiographique.


Les contributeurs sont : Antolin SANCHEZ CUERVO, Delia MANZANERO, Oliver JOUANJAN, Tristan POUTHIER, Maria Clara CALHEIROS, Jean-Louis ALPERIN, Paul AUBERT, Elodie RICHARD, Edward CASTLETON, Raphaël CAHEN, Wolfgang FORSTER, Caroula ARGYRIADIS-KERVEGAN, Anne-Sophie CHAMBOST, Aurélie LAHAIE, Mathieu PETITHOMME


A propos des directeurs de l'ouvrage : 


Oscar Ferreira est maître de conférence en histoire du droit et des institutions au sein de l'université de Bourgogne. Il a soutenu sa thèse intitulée : "Le pouvoir royal (1814-1848) : à la recherche du quatrième pouvoir ?." en 2010.


Table des matières : 


Oscar Ferreira, Introduction, p7-26


PREMIÈRE PARTIE : LA PHILOSOPHIE DU DROIT ET LE DROIT NATUREL KRAUSISTES


Antolin Sánchez Cuervo, Delia Manzanero, La philosophie du droit de Karl Christian Friedrich Krause et de Heinrich Ahrens, p29-48


Olivier Jouanjan, De la non-réception de Krause et du krausisme en Allemagne, p49-75


Tristan Pouthier, Une réception du droit naturel krausiste en France. Édouard Laboulaye. p77-96


Maria Clara Calheiros, Le droit naturel de Vicente Ferrer Neto Paiva et la réception du krausisme au Portugal, p97-116


DEUXIÈME PARTIE : LE KRAUSISME JURIDIQUE. DROITS POLITIQUE, PÉNAL, SOCIAL ET CORPORATIF


Jean-Louis Halpérin, Le droit pénal de Karl Röder, p119-135


Paul Aubert, Le krausisme et la construction de l’État démocratique en Espagne, p137-170


Elodie Richard, Du droit naturel aux sciences sociales. Le krausisme espagnol et la réforme politique (1875-1912), p171-214


Oscar Ferreira, Utopies organicistes et régulations corporatistes dans les dissertations doctorales portugaises du second xixe siècle. Les rêveries krausistes des ministres Mártens Ferrão et Costa Lobo, p215-241


Edward Castleton, La revendication de la représentation politique des intérêts sociaux et l’éclipse intellectuelle du krausisme en Belgique, p243-264


TROISIÈME PARTIE : LE KRAUSISME POLITIQUE. ASSOCIATION, ÉDUCATION, EUROPE, FÉMINISME 


Raphaël Cahen, Le projet européen de Krause, p267-287 


Wolfgang Forster, Une politique krausiste ? Heinrich Ahrens (1808-1874) au parlement de Francfort, p289-303 


Antolín Sánchez Cuervo, La philosophie de l'éducation de Guillaume Tiberghien, p305-309 


Caroula Argyriadis-Kervégan, La perception du krausisme à travers la revue Die Neue Zeit (Prague, 1870-1875), p311-341


Anne-Sophie Chambost, Proudhon lecteur de Krause ? , p343-366


Aurélie Lahaie, La réception laborieuse de Karl Christian Friedrich Krause par les utopistes français du xixe siècle, p365-382 


Mathieu Petithomme, Les traces du krausisme politique dans l’Espagne du temps présent, Ciudadanos et le libéralisme « constitutionnaliste » conservateur, p383-404



Index nominum, p405-412 


Résumés, p413-417 


Table des matières, p419-421

























CONFERENCE: The Rule of Law Crisis in Europe - Historical and Procedural Aspects (Lund: Lund University, 28-29 SEP, online)

The following conference took place online last week:




The project Judges Assessing the Independence of Judges. Historical Foundations and Practical Procedures in Facing the Threats against the Rule of Law in Europe runs at the Faculty of Law, Lund University, Sweden, 2020-2022. Members of the research group are professor Xavier Groussot (EU law), associate professor Martin Sunnqvist (legal history) and assistant professor Lotta Maunsbach (procedural law).

Background to the project: Impartial and independent courts are cornerstones of the success of the European project. The recent renaissance of ‘illiberal states’, to use the words of Viktor Orbán in 2014, jeopardizes the application of the rule of law and risk destroying the foundations of the EU legal order. During 2018, the ECJ has developed two new lines of case law: On the one hand, the ECJ has made itself competent to rule on matters regarding the independence of the judiciary, which used to be part of the pure internal competence of the Member States. On the other hand, the ECJ has empowered national courts to realize a ‘rule of law’ check of other Member States, by assessing the independence and impartiality of the issuing judicial authorities in the context of the arrest warrant – a new task for courts of first instance.

Aim of the project: We aim at analyzing this recent evolution using a European, historical and procedural perspective. We combine a historic analysis of the development of the rule of law and similar but not identical concepts Rechtsstaat and état de droit with an analysis of the roles of the EU institutions and the procedural aspects of of a ‘fair trial’ and the mutual trust (and distrust) between courts and judiciaries in different member states. This will be a fruitful way of getting a better understanding of the strengths and weaknesses in the protection of the independence and impartiality of the judiciary in Europe.

In the two-day online conference 28-29 September 2021, we wish to discuss historical and procedural aspects relevant to our project. How do we define the ‘rule of law’ and the ‘Rechtsstaat’ that we are discussing? What is the origin of these concepts? What approaches can courts use in dealing procedurally with a rule of law crisis in another country?

The project is financed by Riksbankens Jubileumsfond and administered by the Faculty of Law, Lund University.

                                             

Programme:

(With reservation for changes.)

 

Tuesday 28 September 2021:

I.                   Rule of law – the origins and the implementation of the thought that the ruler is bound by the laws

Swedish time (CEST — Central European Summer Time)

14.30             Introduction

14.40             Atria Larson (Saint Louis University): Liberty and the Rule of Law in the Medieval Age

15.20             Marie-France Fortin (University of Ottawa): The King Can Do No Wrong – the Evolution of the Rule of Law from the Late Middle Ages up to the 21st Century

16.00 – 16.10 Pause

16.10             Raffaella Bianchi Riva (University of Milan): Independence of Advocates as a Requirement for Independence of Judges

16.50             Martin Sunnqvist (Lund University): The Rechtsstaat in a Material and a Formal Sense

17.30 – 17.40 Pause

17.40             William Phelan (Trinity College, Dublin): Robert Lecourt and the Development of the Basic Principles of EU Legal Order

18.20             Concluding discussion

19.00             End

 

Wednesday 29 September 2021:

II.                Procedure – how does a court assess whether another state does not adhere to the principle of the rule of law?

Swedish time (CEST — Central European Summer Time)

8.30               Introduction

8.40               Petra Bárd (Central European University/European University Institute): How to Deal with the LM Test?

9.20               Birgit Aasa (Copenhagen university): Mutual Trust and the Rule of Law

10.00 – 10.10 Pause

10.10             Vincent Glerum (Rechtbank Amsterdam/University of Groningen): The Case Law of Dutch Courts Relating to the EAW and Poland

10.50             Lotta Maunsbach (Lund University): Procedural Aspects on Impartial and Independent Judging. How Can a Court Decide Whether Another Court and its Judges are Impartial and Independent?

11.30             Concluding discussion

12.00 – 13.00 Pause

 

III.             The current status in Hungary and Poland

13.00             Viktor Vadász (Hungarian Judge, member of the National Judicial Council): The Current Situation in Hungary

13.30             Dorota Zabludowska (Polish Judge, board member of the Polish Judges Association Iustitia): The Current Situation in Poland

14.00   Questions and discussion

 

IV.              How can the concept ‘rule of law’ be defined?

14.30             Xavier Groussot (Lund University): The Distinction between ‘Rule of Law’ and ‘Rule by Law’. A common concept of ‘Rule of Law’ in the European Union?

15.10             Theodore Konstadinides (University of Essex): The Rule of Law in the UK Post-Brexit: An Uncommon Concept of ‘Rule of Law’ outside the European Union?

15.50 – 17.00 Concluding discussion on topics that have been brought forward during the conference, such as:

·         Is there a common definition of the rule of law in Europe, or what are the main differences in various definitions?

·         How can the historical development of the concepts Rechtsstaat and rule of law contribute to our understanding and to clarity?

·         How can these concepts be used as practical tools when the independence of courts and judges is to be assessed?

 

How to participate?

The conference takes place through Zoom.

To participate, send an e-mail message to martin.sunnqvist@jur.lu.se

BOOK PRESENTATION: Governare l'odio. Pace e giustizia criminale nell'Italia moderna. Secoli XVI-XVII - di Paolo Broggio, 20 ottobre 2021, 17:00 Istituto Storico Italiano per l'Età Moderna e Contemporanea (Roma)

BOOK: Paolo BROGGIO, Governare l'odio. Pace e giustizia criminale nell'Italia moderna (secoli XVI-XVII) (Roma: Viella, 2021). ISBN: 8833137449, pp. 380, € 32,00

(Source: Viella)

ABOUT THE BOOK

Le paci private sono tra i fenomeni più salienti ma meno appariscenti legati al funzionamento della giustizia d'Antico Regime. Solitamente considerate incompatibili con la modernità giudiziaria, le paci sono l'espressione di una radicata cultura della negoziazione e della transazione che ha sempre guardato con sfiducia al contenzioso giudiziario quale strumento efficace di risoluzione dei conflitti. Da un punto di vista ideale, tale cultura ha convissuto senza particolari difficoltà con il suo esatto speculare, incarnato dalla figura del sovrano come giudice implacabile che, per garantire l'ordine e la concordia sociale, agisce oscillando tra il ricorso a castighi esemplari e l'elargizione della grazia. La realtà delle paci non è tuttavia così benevola e rassicurante come la narrazione prevalente di taglio religioso ha suggerito. Gli strumenti giuridici e le pratiche sociali collegate alle paci, infatti, possiedono inquietanti contiguità con le forme della coercizione istituzionale e con le stesse pratiche della vendetta.

ABOUT THE AUTHOR

Paolo Broggio è professore associato in storia moderna presso il Dipartimento di Studi Umanistici dell'Università Roma Tre.


More information with the publisher.

BOOK : Grégory COMBALBERT, « Sauf le droit épiscopal » Évêques, paroisses et société dans la province ecclésiastique de Rouen (XIe-milieu du XIIIe siècle), ( Presses universitaires de Caen, Presses universitaires de Rouen et du Havre, Caen, 2021), ISBN : 978-2-3818-5022-1, pp. 560, 30€

(Source : univ-droit)



A propos de l'ouvrage : 


La réforme ecclésiastique habituellement qualifiée de «grégorienne» est un processus aux conséquences très importantes, qui impacte aussi bien les hommes d'église que le reste de la société médiévale. En Normandie, elle suit des voies et une chronologie particulières. Dans le contexte singulier de la réforme et de la province ecclésiastique de Rouen, qui est très largement mais pas intégralement située dans le duché de Normandie, ce livre examine la manière dont évolue le «gouvernement» des paroisses par les évêques. L'enquête s'intéresse à la capacité épiscopale de contrôle des églises et des clercs, qui apparaît encore largement à construire au XIe siècle, à l'action des évêques, de plus en plus tournée vers la pastorale à partir de la fin du XIIe siècle, et aux conséquences de ce contrôle et de cette action sur la société, c’est-à-dire sur les acteurs locaux, aristocrates, élites villageoises et clercs, qui, eux aussi, exercent ou prétendent exercer des droits sur les églises paroissiales.


A propos de l'auteur : 


Grégory Combalbert est maître de conférence d'histoire à l'université de Caen. Il a soutenu en 2009 sa thèse intitulée : Gouverner l’Église. Évêques et paroisses dans la province ecclésiastique de Rouen (v. 1050-v. 1280)."

Table des matières : 



Avant-propos


Introduction


Chapitre 1 : Le temps des « coutumes » épiscopales : le difficile exercice des droits épiscopaux dans les paroisses (XIe siècle – v. 1130)


I – Les coutumes de l'évêque


A. Redevances et justice : que sont les coutumes épiscopales ?

B. La seigneurie épiscopale et la domination ecclésiastique de l'évêque : confusion et ambiguïté


II – Les moyens du contrôle épiscopal en construction


A. Le développement de l'institution archidiaconale

B. L'apparition des premiers doyens ruraux

C. Les moments du contrôle épiscopal : l'importance du synode diocésain

Le synode

Les processions de la Pentecôte et la visite pastorale

Les droits de synode et de visite

III – Les évêques et l'enjeu du contrôle difficile des coutumes épiscopales


A. Des évêques faibles et des coutumes usurpées ? Éléments de reconsidération pour le premier XIe siècle

B. Franchises et cession des coutumes épiscopales aux religieux : les évêques entre vigilance et hostilité (v. 1060-fin du XIe siècle)

Des concessions faites par les évêques

Des évêques hostiles à la concession des coutumes aux religieux

Des indices de la vigilance épiscopale

C. Le produit d'un compromis entre le duc et les évêques ? Des concessions de coutumes limitées (v. 1060-1087)

La position du duc Guillaume

La nature des concessions

Le champ d'application des concessions

Un exemple exceptionnel de recul épiscopal important : Caen et les églises des abbayes caennaises

D. Une pression épiscopale après 1087 ?

Des conflits débouchant sur des concessions minimales

Les premières remises en cause de franchises anciennes

Conclusion



Chapitre 2 : Paroisse et société : seigneurie et desserte des églises paroissiales (v. 1070-v. 1130/1140)


I - Une question difficile : à qui appartiennent les églises à la fin du XIe et au début du XIIe siècle ?


A. Les donations d'églises dans la documentation

Chronologie des donations d'églises

Les motivations des donateurs et des bénéficiaires

B. Les seigneurs laïques d'églises : un enchevêtrement de droits

Donateurs et seigneurs

Les hommes du village et l’église

L’enchevêtrement des droits dans les sources : des donations sans effet ?

C. Le rôle de l’évêque dans les premières donations d’églises

Aux environs de 1100 : les premières interventions épiscopales

Interventions épiscopales, principes réformateurs et contexte politique

Les années 1120, une étape importante


II – Les desservants d’églises 


A. Identité et recrutement des desservants

L’origine sociale et familiale des desservants dans les églises dépendant des laïques

L’origine sociale et familiale des desservants dans les églises dépendant des moines

Le seigneur monastique et le desservant

La qualité du clergé paroissial

B. Les revenus des desservants

C. Nomination et renvoi des desservants paroissiaux avant 1130 : des évêques absents ?

L’implication des évêques dans la nomination et le renvoi des desservants

Le duc et l’évêque dans le Cotentin : une tentative pour contrôler le renvoi des clercs ?

Le diocèse de Rouen : l'apparition précoce de la présentation à l'évêque ?

D. Avant 1130 : la persona existe-t-elle dans la province de Rouen ?

Retour sur la persona en France du Nord

La question de l’altare

La persona dans le Vexin français avant 1130

La persona en Normandie avant 1130

Conclusion



Chapitre 3 : Le tournant réformateur (v. 1130-v. 1180)


I – Le renforcement de l’emprise épiscopale et cathédrale sur les églises


A. Le renforcement du contrôle épiscopal sur les donations et les possessions de biens ecclésiastiques

B. Une conception nouvelle des droits de l’évêque

L’émergence du « droit épiscopal »

L’évêque et les clercs paroissiaux : obéissance et affirmation d’un lien hiérarchique

Matérialiser le respect et la dépendance : une attention renforcée pour le paiement des redevances épiscopales

C. L’église-mère du diocèse et les églises paroissiales

Le lien symbolique entre les églises et la cathédrale

Le rôle des chapitres cathédraux dans le contrôle des églises et du diocèse

Chapitres cathédraux et églises paroissiales : des différences importantes d’un diocèse à l’autre

Une situation héritée : des églises dans le temporel des cathédrales avant 1130

1130-1180 : Le soutien des évêques à la possession canoniale des églises

Bilan territorial de la possession canoniale des églises

D. Les auxiliaires épiscopaux


II – Mise en œuvre de la réforme et limitation du droit des laïcs : les nouveautés institutionnelles et juridiques


A. L’introduction des évêques dans la nomination et la protection des clercs

Un souci épiscopal nouveau : la présentation du prêtre

La diffusion de la présentation

Théoriser le recul des droits des propriétaires d’églises : vers le droit de patronage

 L’affirmation du « droit paroissial »

B. La lente diffusion de la persona dans la province de Rouen

La diffusion des termes personatus et persona dans les actes

Persona et personatus dans le diocèse de Rouen avant 1165 : le point de vue de l’archevêque Hugues d’Amiens

La persona dans les diocèses de Normandie centrale et occidentale

Conclusion



Chapitre 4 : Les enjeux territoriaux du contrôle épiscopal des paroisses : le cas du diocèse de Bayeux (v. 1140-v. 1180)


I - Quelle autorité épiscopale à Bayeux dans les années 1140 ?

A. L’arrivée de Philippe d’Harcourt sur le siège épiscopal : un contexte difficile

B. L’autorité épiscopale contestée de toute part

Les églises dépendant de Fécamp et de Troarn

Négation et usurpation des droits épiscopaux par d’autres acteurs


II – Un territoire diocésain à contrôler : enjeux localisés et stratégies épiscopales

A. Contestation et tentatives d’affirmation de l’autorité épiscopale en Hiémois

L’Hiémois, la partie la plus mal contrôlée du diocèse

Les évêques et l’abbaye Notre-Dame du Val

Les interventions directes de Philippe d’Harcourt

Le développement des auxiliaires épiscopaux

Le règlement du conflit avec Troarn

B. Évêques et chanoines dans le sud du diocèse

Le sud du diocèse, une région convoitée

Le relais des chanoines réguliers

L’apparition des doyens ruraux

C. Caen et sa périphérie : un enjeu majeur

Dans la ville : contestation et recul des droits des abbayes caennaises

Dans la ville : le concours des chanoines cathédraux

Autour de la ville : l’évêque et les chanoines réguliers

D. L’enclave de Cambremer : préserver l’influence épiscopale

Les évêques de Bayeux et la leuca de Cambremer

Les donations d’églises à Thiron

La franchise pour Sainte-Barbe-en-Auge

Le contrôle direct de l’église diocésaine

Conclusion



Chapitre 5 : Des paroisses réformées ? Effets et limites des innovations juridiques, entre réforme et compromis locaux


I – Une situation nouvelle : diffusion des nouveautés juridiques du XIIesiècle et contrôle épiscopal sur les bénéfices paroissiaux

A. La diffusion du droit de patronage et de la persona

B. Un contrôle épiscopal renforcé sur les bénéfices paroissiaux

C. Une conséquence des innovations ? Les droits du patron sur les revenus de l’église

Les droits des patrons laïques sur les revenus de l’église

Les droits des patrons ecclésiastiques sur les revenus des églises

D. L’adaptation des religieux aux innovations juridiques : la multiplication des incorporations d’églises

Des actes épiscopaux à reconsidérer : les actes d’incorporation

La nature de l’opération juridique et sa relation écrite

Les actes d’incorporation, témoins du contrôle épiscopal des bénéfices paroissiaux


II – Le titulaire et son vicaire

A. Le titulaire et la desserte de l’église

Des personae desservantes

Des personae non desservantes

Des vicaires qui ne desservent pas

Les bénéfices paroissiaux : un enjeu économique

B. Le partage des revenus paroissiaux

Émergence et statut de la vicairie

Le titulaire et son vicaire : quel partage des revenus ?

Les églises incorporées : quel partage des revenus ?

C. Les redevances dues par les clercs paroissiaux

Aux origines de la redevance due par le prêtre

L’impact des innovations juridiques : la pensio à partir de la fin du XIIe siècle


III – La persistance de l’influence laïque sur les églises

A. Les églises au patronage laïque

B. Les églises au patronage ecclésiastique : influence et entreprises des laïcs

Les conflits de patronage

Présenter sous la contrainte : la pression laïque pour le choix du titulaire

Parents et proches des seigneurs laïques dans les églises au patronage ecclésiastique

L’influence du roi et de la haute aristocratie

C. La question du choix du vicaire dans les églises dépendant des ecclésiastiques

D. Résister aux entreprises laïques : quelles solutions ?

Le serment de fidélité au patron

La reconnaissance publique du patron par le prêtre

Affirmer les droits des religieux au moment de la donation du patronage : réitérer la présentation du clerc

Conclusion



Chapitre 6 : La politique épiscopale en matière paroissiale dans la première moitié du XIIIe siècle : juridiction, administration, pastorale


I – Une nouvelle étape du renforcement du contrôle épiscopal sur les paroisses : le temps de la juridiction et de la normalisation

A. L’affirmation de la jurisdictio épiscopale

B. Offensives épiscopales et tentatives de normalisation juridique

Des conflits autour des paroisses concernées par des franchises anciennes

Les archevêques et les paroisses de Rouen

C. Les acquisitions de patronages d’églises par les évêques et les chanoines cathédraux

Une seconde phase de donations en faveur des chanoines cathédraux

Acquisitions et possession des droits de patronage par les évêques


II – L’émergence d’une véritable administration épiscopale des paroisses

A. Des outils administratifs pour le contrôle des paroisses : la constitution des premiers pouillés

B. Des auxiliaires épiscopaux aux cadres administratifs

C. La persistance d’exceptions aux droits des auxiliaires épiscopaux


III – L’importance des préoccupations pastorales

A. Le lien du prêtre à sa paroisse : vers le proprius sacerdos

Le temps des recteurs

Vicaires mercenaires et vicaires perpétuels

Le problème des desservants multiples

Contourner les présentations qui tardent pour garantir la présence d’un desservant

B. La valeur et le risque : la question des revenus du desservant

C. La question de la résidence et de la desserte des titulaires d’églises

L’amorce d’une nouvelle étape : le concile de Rouen de 1214

La suite du XIIIe siècle

D. Desserte et desservants : un objectif de qualité

Le contrôle de l’équipement matériel des églises

La qualité intellectuelle des prêtres

Une enquête de moralité ?

Le contrôle des clercs en fonction

Conclusion



Conclusion


Annexes

Annexe 1 : Les évêques de la province de Rouen du milieu du XIe au milieu du XIIIesiècle

Annexe 2 : Prosopographie des doyens ruraux de la province de Rouen (XIe et XIIesiècles)

Cartes (cahier)


(source : univ-droit)