Search

Loading...

19 March 2015

CONFERENCE: The Logics of Law (Sceaux, 2-3 April 2015)

 

The University of Sceaux hosts an interdisciplinary conference on 2-3 April, dedicated to the theme 'the logics of law', featuring inter alia Jean-Louis Halpérin and Michel Troper.

Abstract:
Ce colloque à vocation transdisciplinaire, est ouvert aux historiens, juristes, politistes et sociologues. Attachée à une conception « réaliste » du fait juridique qui considère le droit comme un fait social et historique, ce colloque est organisé autour de quatre demi-journées. La première sera consacrée à l’épistémologie du droit. La seconde demi-journée portera sur la question du droit et sa portée légitimatrice dans les « groupements hiérocratiques » (Max Weber), donc sur les liens entre droit et domination spirituelle. La troisième demi-journée s’intéressera à la même thématique, mais concernant les « groupements politiques » (Max Weber). Enfin la quatrième demi-journée se concentrera sur les liens entre codification et enjeux de pouvoir (convention, constitution), autrement dit sur le droit comme enjeu et instrument de luttes pour la conquête et la répartition du pouvoir, ainsi que ses traductions normatives.

Program:

Jeudi 2 avril 2015

Pratiques scientifiques en sociologie historique du droit

9h00 : Accueil des participants
  • Antoine Latreille, Professeur de Droit privé, Doyen de la Faculté Jean-Monnet, Université Paris-Sud.

Introduction : Du réalisme juridique à la sociologie historique du droit

Présidence : Daniel Roche, Professeur honoraire au Collège de France, chaire d’Histoire de la France des Lumières.
  • 9h30 : Bernard Lacroix, Professeur de Science politique, Groupe d’Analyse Politique – Université Paris-Ouest : Peut-on faire une sociologie historique du droit ?
  • 09h50 : Jean-Louis Halpérin, Professeur d’Histoire du droit, Centre de Théorie et Analyse du Droit – École Normale Supérieure : Max Weber et l’épistémologie du droit.
10h10 : Discussions
10h30 : Pause
  • 11h00 : Michel Troper, Professeur émérite de Droit public, Centre de Théorie et Analyse du Droit – Université Paris-Ouest : L’émergence du droit et de l’État.
  • 11h20 : Soulef Ayad-Bergounioux, A.T.E.R post-doctorante en Histoire du droit, Droit et Sociétés Religieuses – Université Paris-Sud : De l’État comme fait historique à la révolution comme concept juridique : un cas idéal-typique, la Révolution française et la création de l’État bureaucratique.
12h30 : Déjeuner

Normes hiérocratiques et domination spirituelle (1)

Présidence : Brigitte Basdevant-Gaudemet, Professeur d’Histoire du droit, Droit et Sociétés Religieuses – Université Paris-Sud.
  • 14h20 : Isabelle Kalinowski, Directrice de recherches – CNRS – Pays Germaniques. Transferts Culturels– École Normale Supérieure : Sociologie du droit et sociologie religieuse selon Max Weber : codifications juridiques et rationalisations théologiques à partir du Deutéronome.
  • 14h40 : Baudoin Dupret, Directeur de recherches – CNRS – Centre Jacques Berque de Rabat : Droit et charia : un concept en contexte.
15h00 : Discussions
15h20 : Pause
  • 15h40 : Miguel Alvarez Ortega, Maître de conférences en Histoire du droit, Université de Séville : Textes et faits : Le problème du pouvoir dans les sources canoniques bouddhistes
  • 16h00 : Sandra Vignier, Doctorante en Histoire du droit, Droit et Sociétés Religieuses – Université Paris-Sud : L’interventionnisme bénéficial au début du XIVème siècle comme instrument du pouvoir papal.
  • 16h20 : Rachel Guillas, Doctorante en Histoire du droit, Institut d’Histoire du Droit – Université Paris II : Procédure inquisitoire et lutte contre les hérésies, une peine pour de simples pensées ?

Vendredi 3 avril 2015

Normes hiérocratiques et domination spirituelle (2)

Présidence : Brigitte Basdevant-Gaudemet, Professeur d’Histoire du droit, Droit et Sociétés Religieuses – Université Paris-Sud.
9h00 : Accueil des participants
  • 9h20 : Hervé Serry, Directeur de recherches – CNRS – CRESPPA-CSU – Université Paris VIII : Intellectuels catholiques français et domination spirituelle traditionnelle.
  • 09h40 : Franck Zarlenga, Doctorant en Histoire du droit, Université Paris Est Créteil : The Established and the Outsiders: le système des cultes reconnus de la France concordataire (1810-1905) à la lumière d’un concept sociologique de Norbert Elias. Interrogation sur les rapports entre Sociologie et Histoire du droit.
10h00 :Discussions

Normes politiques et dominations étatiques

Présidence : Boris Bernabé, Professeur d’Histoire du Droit, Droit et Sociétés Religieuses – Université Paris-Sud.
  • 10h20 : Arnault Skornicki, Maître de conférences, Institut des Sciences Sociales du Politique – Université Paris-Ouest: Foucault et l’ordre juridique. La généalogie de l’État dans Sécurité, Territoire, Population.
  • 10h40 : Dominique Linhardt, Chargé de recherches – CNRS – Centre Marcel Mauss – EHESS : Linéaments d’une approche « polygénétique » en sociologie de l’État.
11h00 : Discussions
11h20 : Pause
  • 11h30 : Clarisse Siméant, Maître de conférences, Droit et Sociétés Religieuses – Université Paris-Sud : Mectre en l’obéissance du roy les populations des principautés rattachées à la Couronne de France (xive-xvsiècles.).
  • 11h50 : Paul Bergounioux, Docteur en Histoire, Institut d’Histoire de la Révolution française – Université Paris I : La loi du Grand Capital : logiques sociale et historique du droit pénal militaire révolutionnaire (1789-1791).
12h45 : Déjeuner

Le droit : une sociodicée objectivée ?

Présidence : Olivier Descamps, Professeur d’Histoire du droit, Institut d’Histoire du Droit, Université Paris II.
  • 14h20 : Thomas Hochmann, Professeur de Droit public, Institut Rémois du Droit Approfondi – Université de Reims Champagne-Ardenne : Sans le normativisme, la sociologie du droit n’est rien : Hans Kelsen, critique de Eugen Ehrlich.
  • 14h40 : Gérard Mauger, Directeur de recherches – CNRS –  CESSP-CSE- EHESS : La délinquance juvénile : objet du droit, objet de sociologie.
15h00 : Discussions
15h20 : Pause
  • 15h50 : Marie-Anne Daillant, doctorante en Histoire du droit, Droit et Sociétés Religieuses – Université Paris-Sud : Neutraliser les effets de l’inexécution contractuelle, option ouverte aux contractants, prérogative royale, et préoccupation d’ordre moral.
  • 16h10 : Luisa Brunori-Clément, Chargée de recherches – CNRS – Centre d’Histoire Judiciaire – Université Lille II : Droit et justification du profit : des personnes aux capitaux au début de l’Age Moderne.
16h30 : Discussion
16h50 :Conclusion générale
Contact:
  • Soulef Bergounioux
    courriel : soulef [dot] ayad [at] club-internet [dot] fr
  • Sonia SUIHLI
    courriel : sonia [dot] suihli [at] u-psud [dot] fr

 Practical information:
Salle Vedel - Université Paris Sud – Jean Monnet, Centre Droit et Sociétés Religieuses (EA – 1611) 54, Boulevard Desgranges
Sceaux, France (92330)
 Flyer here.

Source: Calenda.org

No comments: