Search

Loading...

15 July 2015

BOOK: "L'honneur des universitaires au Moyen Âge " by Antoine Destemberg


Antoine Destemberg, L'honneur des universitaires au Moyen Âge 

all information here
À travers le prisme de la notion d’honneur est étudiée la formation d’une identité professionnelle propre aux milieux universitaires médiévaux.

Avec la naissance des universités, à la fin du XIIe et au début du XIIIe siècle, une nouvelle catégorie d’individus apparaît, faisant profession d’étudier, de penser et d’enseigner. Grâce à cette étude à la croisée de l’histoire, de l’anthropologie et de la sociologie se dévoilent les stratégies mobilisées par cette communauté intellectuelle nouvelle pour s’affirmer en tant que catégorie autonome dans le paysage social et politique des derniers siècles du Moyen Âge.En observant les nombreuses manifestations rhétoriques et gestuelles de l’idée médiévale d’honneur, l’auteur s’attache ainsi à décrire la formation d’une identité professionnelle propre aux maîtres, écoliers et officiers de l’université de Paris jusqu’à la fin du XVe siècle. Cet examen de conscience de l’Université médiévale permet ainsi de mettre en évidence quelques-uns des principes fondateurs d’une institution pluriséculaire.

Author
Agrégé d’histoire et docteur de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Antoine Destemberg est maître de conférences en histoire du Moyen Âge à l’université d’Artois


Table of contents
Introduction

Première partie
Honor et fama
Les universitaires dans le système de communication médiéval

Chapitre 1: L’honneur d’une relation privilégiée: les universitaires et le pouvoir
  • Figures tutélaires et concurrence des honneurs
  • Le «moment Charles V»: une relation par l’image
Chap. 2: Paris, théâtre des honneurs royaux
  • Aux fondements d’une identité royale et savante
  • L’Université et les entrées dans la ville
  • La mort du prince
Chap. 3: Qu’est-ce qu’être universitaire? Discours moral et fonctionnalisme social
  • La sphère publique de la pastorale
  • Du maître: statut magistral et substance sociale
  • Littérature politique et honorabilité universitaire sous Charles V et Charles VI
Deuxième partie
De la bona fama à l’honor magistralis:
production et expressions d’un honneur communautaire

Chap. 4: L’intégration des béjaunes: une diffamatio initiatique
  • Caractères originaux d’un rituel initiatique médiéval
  • Rite d’inversion et célébration de la communitas
Chap. 5: Le cursus honorum universitaire
  • Genèse et enjeux d’une économie des grades
  • Le passage des grades comme système rituel
  • La concurrence des honneurs
Chap. 6: La parole intégratrice
  • Arengae et commendationes: ritualité d’une rhétorique de l’éloge
  • Serments et réseau juré
Chap. 7: Les processions universitaires: une liturgie de l’auctoritas
  • L’activité processionnelle universitaire: essai de typologie
  • Créer, en marche, l’universitas
  • L’honneur en marche: une notion spatialisée
Chap. 8 : La memoria comme mémoire collective?
  • Une memoria sous concurrence aux XIIIe et XIVe siècles
  • Une nouvelle conscience mémorielle (1370-1490)
  • De l’honor magistralis à la fama sanctitatis?

Troisième partie
L’honneur en conflits: la domination de soi et des autres

Chap. 9: «Émouvoir à justice»: défense et restauration de l’honneur blessé
  • Des «armes de guerre spirituelle»: les censures ecclésiastiques
  • Les cessationes ou l’invention de la «grève»
  • Les réparations d’honneur
Chap. 10: L’image singulière du maître: iconographie d’une posture sociale
  • Magistère ou majestas?
  • Images de la dérision: la majesté égratignée
Chapitre 11 : La présentation de soi: conscience universitaire et principes d’individuation
  • Sous le sceau magistral
  • Signature et sémiotique du soi
Chapitre 12 : Le «souci de soi»: la masculinité d’un honneur universitaire
  • L’idéal du célibat intellectuel
  • Genre et institutions: le paradoxe de la masculinité universitaire
  • Sexe et reproduction: la révolte des clercs?
Conclusion générale

Sources et bibliographie
Table des figures et tableaux
Index

No comments: