Search

Loading...

28 June 2016

BOOK: "Homo criminalis. Cesare Lombroso et l'antropologie criminelle en Italie" by Monica Ginnaio (June 2016)


Monica Ginnaio, Homo criminalis. Cesare Lombroso et l'antropologie criminelle en Italie

all information here

Cesare Lombroso (1838-1909) est le psychiatre italien considéré comme l'inventeur de l'anthropologie criminelle. Génie éclectique et fécond, il est à l'origine de nombreuses théories novatrices et controverses touchant à des multiples secteurs du savoir. Sa volonté de protection sociale à travers une prise en charge médicale et législative de la déviance le conduit à concevoir l'anthropologie criminelle, moment essentiel dans le processus scientifique italien. Doctrine fortement critiquée, issue de la phrénologie et de la physiognomique anciennes, l'anthropologie criminelle lombrosienne veut définir la criminalité comme une pathologie, mesurant et catégorisant le délinquant en fonction de ses comportements et de son héritage criminel. L'atavisme et l'épileptisme, au coeur du système lombrosien, caractérisent le criminel-né et le criminel aliéné, principales typologies spécifiées par l'auteur. Cesare Lombroso bâtit ses concepts pour comprendre le phénomène criminel dans son intégralité : dans ces termes, l'anthropologie criminelle peut donc être estimée comme une étape fondamentale de l'actuelle criminologie. Fondée sur les écritures de l'auteur sur l'argument, cette analyse retrace les points essentiels du parcours de l'anthropologie criminelle dans le contexte positiviste du XIXe siècle italien. 
Monica Ginnaio est docteur en histoire, anthropologue et spécialisée en histoire de la médecine et de la pensée médicale. Parmi ses domaines de compétences, elle s'intéresse particulièrement à l'observation des causes et des conséquences, notamment démographiques et sanitaires, de l'impact des grandes pathologies «historiques» sur les populations européennes médiévales et modernes. Chercheur collaborateur au département d'anthropologie biologique et de paléodémographie du laboratoire CEPAM/CNRS de Nice, elle intervient également dans l'unité de recherche en histoire de l'INED de Paris et dans l'enseignement d'Histoire de la Médecine à la faculté de Médecine de Nice.

No comments: